Né en région parisienne d’un père réunionnais et d’une mère métropolitaine, je grandis près du cinéma Art et Essai « Le Fontenelle », et transporte parfois mes valises sur mon île paternelle, le temps des vacances. Depuis toujours, La Réunion fait partie de moi, et je me suis autant construit ici que là-bas. En choisissant de faire des études de cinéma ici, j’ignorais encore que c’était là-bas que plus tard j’aurais envie de poser ma caméra.

Jeune, je commence à écrire des histoires inspirées des films que je vois à la télé et je pique le caméscope de ma mère pour les filmer avec mes cousins. Malgré cet élan, après l’université, les années passent sans que j’ose me lancer. Durant cette période, je prends des responsabilités dans une web-tv étudiante où j’apprends à cadrer et monter, et je réalise plusieurs films collectifs avant de rejoindre l’émission Entrée Libre sur France 5 en tant que monteur. 

Et là, le déclic. Je découvre le Prix Océans de France Ô, un concours de scénarios centrés sur l’outre-mer. Est-ce le besoin de m’évader ? de fuir la grise routine parisienne ? ou simplement de parler de mon île ? Je décide d’y participer et reviens à l’écriture. Je suis finaliste du concours à deux reprises, ce qui me permet de faire de nombreuses rencontres à La Réunion et de développer peu à peu les histoires qui m’animent.

Si je reste parisien, la dynamique est lancée, et mon attachement à ancrer mes projets dans le réel me conduit naturellement vers le documentaire. Je réalise CRUE / CUIT en 2019, documentaire expérimental sur la crue parisienne de février 2018, et co-réalise avec Olia Verriopoulou un film sur la fermeture du cinéma La Clef, actuellement en développement avec Gaëlle Jones de Perspective Films. Je développe également le court-métrage VOLCAN LA PÉTÉ à La Réunion, pour lequel j’ai suivi deux ateliers d’écriture et mise en scène du GREC en 2020.

C’est avec l’envie de transmettre ma passion pour le cinéma que j’anime aussi un atelier au Collège Magellan de Chanteloup-les-Vignes, accompagnant les élèves dans l’écriture et la réalisation de leurs premiers films. La boucle est bouclée, et retrouver ce désir que j’avais à 13 ans me donne plus que jamais l’énergie pour réaliser mes films, avec l’envie forte de documenter le monde par la fiction.

+ CV complet